Marché des centrales hydroélectriques en janvier 2017

Achat/vente de centrales hydroélectriques

Le point de vue d’Antoine Guibert en janvier 2017

Après la publication de l'arrêté H16 paru au Journal Officiel le 14 décembre 2016.

Tout va se jouer sur la possibilité de bénéficier du tarif "Installation nouvelle", nettement plus intéressant que celui "Installation existante" (cf Article 3 de l'Arrêté).

Cet Arrêté devrait avoir un impact légèrement favorable sur les valorisations de centrales éligibles (Installations nouvelles) d'une puissance inférieure à 1 MW. En effet, les tarifs pour les centrales neuves sont compris entre 11 et 13,2 c€/kWh (Obligation d'Achat ou Complément de Rémunération).
Le tarif H16 des centrales existantes dépend fortement de l'investissement pour la rénovation (500 à 2 500 €/kW installé) et du type de centrale (puissance et hauteur de chute) et peut varier de 5 à 10 c€/kWh. Il semble moins intéressant que le précédent tarif du contrat H07.

Désormais, les incertitudes liées au contrat H16 sont levées et les propriétaires de centrales hydroélectriques ou les acquéreurs potentiels disposent aujourd'hui d'une information sûre pour appuyer leur décision de rénover, de vendre ou d'acheter. Nous devrions donc assister, en 2017, à plusieurs prises de décisions qui avaient été repoussées jusqu'à maintenant ce qui devrait donner une nouvelle impulsion au marché des transactions. Cela avait déjà été le cas en 2007, suite à la parution du contrat H07, pour ceux qui s'en souviennent. 

Conseils pour les acheteurs de centrales hydroélectriques: 

Les nouveaux acquéreurs de centrales hydroélectriques doivent savoir que la recherche de sa première centrale s'avère très compliquée, car ce milieu est assez fermé et les investissements à réaliser très importants. En effet, une microcentrale s'achète en moyenne de 9 à 10,5 fois son chiffre d'affaires annuel (dans de rares cas plus), et non pas 1 à 2 fois comme un commerce classique.
 
Les avantages des microcentrales sont les suivants:

  • Production d'énergie renouvelable avec un excellent rendement (75% environ)

  • Prix de revient du kWh proche de celui du marché de l'électricité (à la différence du solaire par exemple)

  • Faible coût de maintenance

  • Peu voire pas de personnel

  • Autorisation préfectorale longue en général (entre 30 et 75 ans, voire imprescriptible et inaliénable pour les droits fondés en titre)

  • Durée de vie très longue du matériel (100 ans pour certaines turbines, barrages...)

Les microcentrales représentent donc des investissements patrimoniaux pour les générations futures, mais qui n'offrent pas des rendements excellents la plupart du temps. Des TRI entre 4 et 7% constituent une moyenne pour des investissements qui peuvent être risqués si l'acheteur ne maîtrise pas toutes les données ( droits d'eau, contrat de vente de l'électricité...).
Les meilleures affaires se réalisent souvent une fois que l'on est implanté dans ce secteur avec plusieurs centrales.
 
Envinergy dispose d'un tableau synthétisant le prix de leur dernières transactions.
Valeur de la centrale = coefficient multiplicateur du chiffre d’affaires annuel 
Le coefficient multiplicateur dépend de plusieurs facteurs (Type de contrat de vente d'électricité, droit d'eau, maîtrise foncière, état...)