Baromètre 2016 des énergies renouvelables électriques

Observ’ER
Le Baromètre 2016 des énergies renouvelables électriques en France.
Extrait du rapport Observ’ER 2016.

Pour consulter le rapport Observ'ER complet >

L’hydroélectricité reste la première source d’énergie électrique renouvelable en France. Forte d’un savoir-faire reconnu et portée par un tissu industriel dynamique, la filière est un maillon indispensable de la transition énergétique. Accompagnement des petites installations et ouverture à la concurrence des concessions ont été les thèmes de 2016. 

CHIFFRES CLÉS
                  Réalisé Objectif 2018 Objectif 2023


Puissance installée 

 fin 09/2016
25 479 MW

 
25 300 MW

  25 800  à
26 050 MW


Production 
En 2015
58,7 TWh
 
  61 TWh

 63 – 64 TWh

 

Emplois directs (total filière) à fin 2015 : 12 390
Chiffre d’affaires (total filière) en 2015 : 3 522 millions 

L’hydroélectricité, garante de l’indépendance énergétique française.

Du haut de ses 150 ans de savoir-faire industriel l’hydroélectricité est la plus mature des énergies renouvelables électriques françaises. Grâce à 25 GW de capacité installée, elle est la deuxième source d’électricité du pays après le nucléaire. Elle a permis de produire près de 59 TWh en 2015, soit 11 % de la production totale d’électricité du pays. 
Ce chiffre est relativement peu élevé par rapport à ceux des années précédentes.
Ainsi l’année 2013 a connu un pic avec la production de 75 TWh, soit 14 % du total électrique. Cette variation est due à la pluviométrie car, selon le niveau des précipitations, la filière produit plus ou moins. Ainsi de fortes pluies signifient une importance accrue de l’hydroélectricité dans le mix annuel.


Production hydroélectrique

Année

Production Hydro (TWh)

%  production électrique totale

2010

68

12%

2011

50

9%

2012

64

12%

2013

75

14%

2014

68

13%

2015

59

11%

 

Les chiffres 2016 ne sont pas encore disponibles. La pluviométrie de l’automne 2016 et du début d’hiver 2016-17 n’est pas favorable à l’hydroélectricité. 

Lire la suite du rapport Observ’ER 2016 >